Bébé ne dort pas…. Attentes VS réalité. Mon expérience avec une thérapeute du sommeil.

Chères mamans fatiguées (pléonasme?!) , cet article s’adresse à vous!

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de la thérapie du sommeil chez l’enfant.

Avant d’être maman je pensais être a peu près bien préparée, je savais que pendant les premiers mois,le sommeil serait rare, que mon bébé devrait manger toutes les 3heures et que par conséquent les débuts seraient difficiles… j’étais prête que j’ai dit. Saut que SURPRISE! J’ai accouché et aucun de mes fils n’a suivi mes prévisions! Je dis aucun car je m’étais dit qu’en tant que jeune maman, donc premier enfant, j’avais surement du faire des erreurs et que c’était pour ça qu’il ne dormait pas de la nuit, bien qu’ayant mangé, ayant roté et étant changé, (règle d’or que je croyais sans faille avant d’expérimenter par moi-même qu’il pouvait y avoir une quantité infinie d’autres raisons aux pleurs d’un bébé mais ça on oublie de nous le dire) et j’avais donc reporté mes espoirs de bébé « normal » sur le deuxième et devinez quoi? C’était piiiiireeeee.

« Ah bon il fait pas ses nuits?! »
« Tu sais qu’à partir de 3 mois les bébés sont PHY-SIO-LO-GI-QUE-MENT capables de dormir toute la nuit »
« Il te teste, il sait que tu vas le prendre »
« t’en a parlé au pédiatre? »
« Tu es sure que tu as assez de lait? »
« il sent quand tu es nerveuse, il faut etre détendue »
« Tu le laisses pleurer même une heure s’il faut mais il faut qu’il comprenne qui décide »
« Le cododo?! ah ouais mais tu fais rien pour t’en sortir, il sent que tu es faible » 

Autant de jugements qui te confortent dans ton sentiment d’échec, ils y arrivent tous pourtant et toi non. Et tous ces doutes conduisent forcément à cette question:

Mais qu’est ce qu’il a?

Alors oui, il se peut que certains petits amours souffrent de certaines pathologies reflux, coliques, etc. qui peuvent être soignées par un pédiatre ou encore un bon ostéopathe (je suis une fan inconditionnelle de l’ostéopathie!)

Mais pour les autres, ce sont juste des bébés, avec leurs angoisses, leurs attentes, leurs besoins, leur âge. Des bébés normaux qui n’ont RIEN! Des bébés qui dormaient au chaud dans notre ventre il y a à peine quelques mois et à qui on demande de se plier aux exigences de la société et d’être fatigués en même temps que les autres pour se sentir bonne maman.

Après avoir vu les pédiatres, ostéopathes, homéopathes, et étant devenue moi même un peu psychopathe,  on m’a conseillé de consulter une thérapeute du sommeil, j’y fondais assez peu d’espoirs mais je voulais tout tester. A 11 mois il se réveillait encore deux fois par heure, je ne dormais jamais plus de 2heures d’affilées depuis près d’un an donc  autant vous dire que j’étais dans un sale état!

Il ne s’agit pas d’une magicienne, bien qu’avec mes amies je l’appelais la fée du sommeil, mais d’une femme qui connait le sommeil chez l’enfant, et qui tente de comprendre le notre pour nous aider.  Pour mon fils elle m’a sauvé la mise et j’ai eu envie de vous en parler:

je vous propose de découvrir l’interview de Deborah Niddam Thérapeute de famille spécialisée dans le sommeil chez l’enfant.

Qu’est ce qu’une thérapeute du sommeil exactement?

La thérapie du sommeil consiste à apprendre à l’enfant de nouvelles habitudes de sommeil.

Le but est d’apprendre à l’enfant à s’endormir de manière indépendante, c’est-à-dire sans aide extérieure, dans son lit et par la même occasion lui apprendre à dormir toute la nuit.

En effet un enfant peut mal dormir pour plusieurs raisons :

Un problème de rythme : l’enfant va au lit trop fatigué ce qui entraîne de grosses conséquences sur la nuit.

Une dépendance au sommeil, c est-à-dire une aide extérieure dont l’enfant à besoin pour s’endormir comme par exemple un biberon, les bras de sa maman, la poussette….

En réglant le rythme de l’enfant et en le libérant de la dépendance au sommeil l’enfant arrive donc à bien s’endormir seul, dans son lit, et donc saura également se rendormir seul la nuit lorsqu’il se réveillera.

La thérapie du sommeil se déroule en 2 phases: un rendez-vous de 1h30 ou je prends toutes les informations concernant le sommeil de l’enfant et explique aux parents la méthode. Puis une deuxième phase qui consiste en un suivi téléphonique journalier ou je peux chaque matin préparer le parent pour la nuit suivante en analysant celle qui vient de passer.

Dans quels cas consulter?

Un problème de sommeil est très subjectif aux parents. Dès que le sommeil de l’enfant devient un problème et que cela dérange le parent ou l’équilibre familial il est le temps de consulter. 

Cela nécessite-t-il de laisser pleurer un enfant?

En aucun cas, dans la thérapie du sommeil on ne laisse jamais l’enfant pleurer.

Le but de la thérapie est d apprendre à l’enfant à bien s’endormir dans son lit, or si l’enfant associe son lit à un endroit où il pleure il ne voudra jamais y aller avec plaisir.

L’enfant doit également avoir confiance en son parent pour pouvoir le laisser sortir de la chambre , en effet il sait que même si son parent n’est pas à côté de lui, s’il a besoin de lui et qu il l appelle le il sera la pour lui.

De plus, la manière dont un enfant s’endort est très importante car cela influence le reste de la nuit. Le but est qu’ils endorme serain et apaisé donc sans pleurs.

Au niveau psychologue laisser pleurer l’enfant n’est également pas une bonne solution.

Il faut comprendre qu’un enfant en bas âge n’a pas d’autre moyen de communiquer que par le pleure. Le fait de laisser un enfant pleurer lui fait passer le message que son parent n’est pas là pour lui en cas de besoin.

La thérapie s’applique-t-elle à tout âge?

Les principes de la thérapie ( endormissement dans  le lit …)peuvent être appliqués à tout âge. Cependant, pour pouvoir obtenir la nuit complète il faut que l’enfant puisse pouvoir passer une nuit entière sans manger et au niveau purement physiologique il faut que le niveau de mélatonine (hormone du sommeil) soit à un niveau assez élevé et stable.

Je m’ occupe donc d’enfants à partir de l âge de 5 mois jusqu’à l âge de 5 ans. 

En combien de temps un problème de sommeil chez l’enfant peut-il être résolu?

C’est une question assez difficile car chaque enfant est différent. Premièrement cela dépend du problème à régler ( problème pour endormir , reveils dans la nuit, biberons ou allaitement ..) et chaque enfant réagit à son rythme à la thérapie .
En moyenne cela prend 2-3 semaines pour régler un problème de sommeil .

 

 

Si vous souhaitez contacter Déborah vous pouvez passer par sa page Facebook  

 

PS: Quand je dis que ça va aujourd’hui, ne vous méprenez-pas, dans l’absolu il dort, mais il y a des soirs ou il décide de me faire la misère et c’est reparti comme en 40! Donc on se détend, c’est partout pareil et ça va passer! Pour ces nuits là il y a les patchs Klorane!

5 réflexions sur “Bébé ne dort pas…. Attentes VS réalité. Mon expérience avec une thérapeute du sommeil.

  1. Esthel dit :

    Franchement chapeau pour le manque de sommeil ! Je l’ai un peu vécu avec mon deuxième (en moins pire) et pour les suivants j’ai écumé livres, sites, et entretiens avec mon pédiatre pour favoriser le sommeil de mes bébés dès la naissance. Au final, ils sont de très bons dormeurs, ouf ! Mais parfois, je trouve qu’il y a des choses simples à mettre en place et qu’on est pas très bien informés/formés en tant que parent, comme si c’était évident alors que ça ne l’est pas !

  2. Laure dit :

    Ton titre a attiré mon attention ! Mon B. a 1 mois et demi et alors que jusque maintenant, il avait un sommeil correct, tout à changé depuis une semaine… il fait presque ses nuits.(entre 6 et 7heures d’affilée), il lutte pour pas dormir la journée. Il ne s’endort plus qu’en étant bercé et des qu’on le pose, il se réveille au bout d’à peine 5 minutes et repart pour une heure d’evril Puis hurle car il veut dormir mais n’y arrive pas…
    Ton article me redonne de l’espoir, je commençais à ne plus voir de solutions mais ça peut etre quelque chose à essayer si ça dure !
    Encore merci !
    Bonne journée

    • L'Arène Mère dit :

      Salut Laure, un mois et demi c’est tout petit donc je dirais presque « normal » (même si je sais que quand on le vit on veut juste trouver une solution). La thérapeute me disait qu’un bébé fatigué dort mal, du coup il faut qu’il fasse de bonnes sieste la journée pour bien dormir la nuit… un peu étonnant pourtant ça fonctionne! Mais bon un mois et demi c’est normal, profite de le garder dans tes bras (l’écharpe de portage fais beaucoup de bien). Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *